Recherche et développement

 

La recherche s’avère être une architecte silencieuse dans la production de whisky, fusionnant tradition et modernité. Cette quête constante de la perfection dans la création de chaque goutte révèle la profondeur de l’engagement envers la qualité, guidant ainsi chaque étape du processus de production.

La détection des arômes dans le whisky - Chapitre 1.

La détection des arômes dans le whisky – Chapitre 1

L’odorat est un des cinq sens humains : il nous permet de détecter et percevoir les molécules odorantes, par le nez mais également par la bouche. Les récepteurs olfactifs sont la clé de voûte de l’olfaction.

Tout part d’une molécule volatile qui voyage jusqu’à nos narines pour atteindre les récepteurs olfactifs. Une fois liée à un ou plusieurs récepteurs, la molécule active une sorte d’interrupteur qui amorce la création dans le cerveau d’une image mentale de l’odeur. Finalement, notre odorat est soumis au phénomène complexe des synergies moléculaires : combinées ensemble, des molécules odorantes peuvent interagir et ainsi intensifier, diminuer voire créer une nouvelle odeur.

Inscrivez-vous et recevez les nouveaux articles par e-mail :